16.08.22
09:10

La Ville d'Ypres annule l'autorisation du festival d'extrême droite Frontnacht

Le collège communal d'Ypres a décidé à l'unanimité de ne pas autoriser la tenue du festival Frontnacht, qui devait se tenir le 27 août, a annoncé mardi après-midi le conseil communal. Selon la Ville, la condition selon laquelle l'événement ne devait avoir aucun lien avec le néonazisme et le néofascisme n'est pas respectée

Plusieurs services de renseignements européens et américains prévoient un Festival d'extrême droite à Ypres. Chaque année, à la fin du mois d'août, la Veillée de l'Yser rassemble des milliers de personnes à Steenstrate, près d'Ypres. Il s'agit d'un rassemblement de commémoration de soldats flamands tués pendant la guerre. Un événement organisé par les nationalistes flamands depuis une vingtaine d'années

Mais pour cette 21e édition, un festival de musique, appelé FrontNacht (la nuit du front), est prévu le week-end du 27 et 28 août. Ce festival devrait accueillir plusieurs artistes ouvertement racistes.  

Le gouvernement américain, répertorie l'événement comme une "menace d'extrême droite". L'analyse des services de renseignements met également en garde contre l'arrivée de groupes néo-nazis qui affichent ouvertement leur admiration pour Hitler.

Le Conseil municipal d'Ypres, qui a autorisé la tenue de l'événement, réexaminera la question aujourd'hui.

Plusieurs organisations et partis politiques s'étaient précédemment exprimés en faveur d'une annulation du festival. Les services de sécurité ont également exprimé leur inquiétude quant à la tenue d'un tel événement.

Partager cet article