15.08.22
16:18

Ariadne Petridis devient mardi la première ambassadrice belge auprès de l'Otan

Une diplomate chevronnée, Ariadne Petridis, prend mardi ses fonctions de représentante permanente (ambassadrice) de Belgique auprès de l'Otan, devenant la première femme à occuper ce poste, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques

Mme Petridis, qui a le rang de ministre plénipotentiaire, devient ainsi le quinzième ambassadeur belge auprès de l'Otan, après plus de trente ans de carrière au sein de la diplomatie belge.

Elle était jusqu'ici à la tête de la section Amériques et Caraïbes au Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères, après avoir été notamment en poste à la représentation permanente de la Belgique auprès de l'Union européenne à Bruxelles. Elle avait intégré les Affaires étrangères en octobre 1990 comme stagiaire.

Elle a également été en poste auprès de l'ambassade de Belgique à Kinshasa (d'août 1994 à août 1996), puis à la représentation permanente de la Belgique auprès de l'Onu à New York (d'août 1996 à août 2000). Elle a aussi été en poste à Paris et à Rome ainsi qu'à la représentation belge auprès des Nations unies à New York. Mme Petridis, qui vit en famille à Anvers, succède à Pascal Heyman, en poste depuis novembre 2018 et désigné comme ambassadeur de Belgique en Suisse.

Sa nomination à l'Otan avait été décidée en décembre dernier par l'ex-ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès - la première femme à avoir dirigé la diplomatie belge et à avoir été Première ministre, là aussi une première dans l'histoire de la Belgique. L'actuelle cheffe de la diplomatie, Hadja Lahbib, a indiqué ce week-end à l'agence Belga "soutenir pleinement" Mme Petridis dans sa nouvelle fonction.

Selon les Affaires étrangères, la diplomatie belge compte 15% de femmes "cheffes de poste" (c'est-à-dire occupant une fonction d'ambassadeur, de représentant permanent et de consul général).

Partager cet article