22.06.22
15:45

Macron estime qu'un gouvernement d"'union nationale" n'est "pas justifié à ce jour"

Le président Emmanuel Macron s'est exprimé mercredi soir à 20h00 pour la première fois depuis la crise politique ouverte dimanche avec la perte de sa majorité absolue aux élections législatives, a indiqué l'Elysée.

Le chef de l'Etat s'adresse aux Français après avoir bouclé mercredi son tour de table des forces politiques, à la recherche d'un difficile consensus à l'Assemblée nationale et avant d'être happé par une série d'engagements internationaux, dont le Conseil européen à partir de jeudi à Bruxelles.

Dans son allocution, Emmanuel Macron estime qu'un gouvernement d"'union nationale" n'est "pas justifié à ce jour". Le président a également reconnu "les fractures" montrées par les législatives.

"Nous devons apprendre à gouverner et légiférer différemment",

a-t-il expliqué.

Emmanuel Macron, qui n'a obtenu qu'une majorité relative aux élections législatives, a invité mercredi les groupes politiques à "dire en toute transparence jusqu’où ils ont prêts à aller" pour "bâtir des compromis".

"Il faudra bâtir des compromis, des enrichissements, des amendements, mais le faire en toute transparence, à ciel ouvert si je puis dire, dans une volonté d’union et d’action pour la nation", a déclaré le président de la République dans une allocution télévisée. "Pour avancer utilement, il revient maintenant aux groupes politiques de dire en toute transparence jusqu’où ils ont prêts à aller".

Partager cet article