29.04.22
13:14

Étude de médecine: un concours d’entrée et un accord historique sur les numéros Inami

D’un côté, il y aura un numéro Inami pour tous ceux qui sont en cours d’étude et la garantie d’une offre médicale suffisante en regard des besoins réels : jusqu’à plusieurs centaines de numéros Inami supplémentaires.

De l’autre, on verra naître un concours d’entrée en bonne et due forme. Voici les principaux éléments de l’accord enterrant la hache de guerre entre francophones et flamands dans le dossier des numéros Inami des étudiants en médecine.

Point de blocage depuis plusieurs semaines, le gouvernement fédéral a finalement validé ce vendredi un accord avec la Flandre et la Fédération Wallonie-Bruxelles concernant la délivrance des futurs numéros INAMI pour les étudiants en médecine. La ministre de l'enseignement supérieur de FWB, Valérie Glatigny a confirmé cette information auprès de la RTBF.

Ainsi, à partir de 2023 l'examen d'entrée pour le cursus de médecine se transformera en un concours, côté francophone, puisque qu'un nombre limité de places sera déterminé à l'avance.

Ainsi, les étudiants qui auront réussi leur parcours auront la certitude d’obtenir un numéro Inami et donc la possibilité d’exercer, comme c'est le cas actuellement en Flandre.

Un nouveau calcul du quota de numéros Inami sera effectué à l’horizon 2028 tenant mieux compte des besoins du terrain. En attendant, tous les étudiants ayant obtenu leur diplôme avant 2028 se verront délivrer un numéro afin de pouvoir tout de même exercer, ce qui n'était pas toujours le cas chez les francophones jusqu'à présent.  

Partager cet article