13.04.22
09:54

Les prix de l'immobilier en Belgique tendent à se stabiliser

Au premier trimestre, l'activité immobilière belge s’est maintenue à un niveau élevé, même si une légère diminution en mars est observée. En tenant compte de l’inflation, le prix des appartements semble se stabiliser, voire baisser, selon le baromètre de l'immobilier de la Fédération des notaires (Fednot) publié ce mercredi. La différence de prix entre les appartements neufs et existants s’est réduite en 2021 en comparaison avec les années précédentes.

Hausse en Flandre et en Wallonie, stabilité à Bruxelles

Au premier trimestre 2022, le nombre de transactions immobilières a augmenté de +2,2% par rapport à la même période en 2021. Cette hausse s’explique par un mois de janvier chargé (+8,9%) par rapport à janvier 2021. En revanche, les transactions immobilières ont connu une relative stabilité en février (-0,4%), et une légère baisse en mars (-1,5%).

"L’activité du mois de février et du mois de mars s’est sensiblement rétractée pour arriver à un point de stabilisation actuellement. Il est encore trop tôt pour savoir s’il s’agit là d’un fléchissement saisonnier ou d’un réel ralentissement de
l’activité", note le porte-parole de notaire.be, Renaud Grégoire. "L’augmentation du prix des matières premières, les incertitudes qui entourent les différents marchés et l’augmentation des taux sont sans doute des éléments qui contribuent à une certaine prudence". 

Légère hausse du prix des maisons

Sur les trois premiers mois de l’année, l’activité immobilière a augmenté en Flandre (+2,5%) et en Wallonie (+2%). En revanche, Bruxelles est restée stable par rapport au premier trimestre 2021. L’activité est contrastée au niveau des provinces du sud du pays. La plus forte hausse de l'activité immobilière de Belgique (+8,6 %) a été enregistrée en province du Luxembourg. Augmentation également dans les provinces de Namur (+0,9%) et du Hainaut (+6,7%). En revanche, on observe une baisse de l’activité dans les provinces du Brabant wallon (-2,3%) et de Liège (-3,5%).

Le prix moyen d’une maison en Belgique a augmenté de +7,1 % par rapport à la moyenne annuelle de 2021. Ce chiffre s’explique par le poids relatif important de la Flandre. En tenant compte d’une inflation de 6,5%, la hausse réelle du prix est de seulement +0,6 %, soit un surcoût réel de +2.000 euros en chiffres absolus.

Sans surprise, Bruxelles arrive en tête avec un prix moyen de 532.885 euros (-2%) pour une maison. En Flandre, le prix moyen atteignait au premier trimestre 343.308 euros, soit une hausse de +6,8%. La Wallonie reste la région la meilleure marché du pays : les acheteurs y ont déboursé en moyenne 227.496 euros pour une maison en Wallonie (+2,1 %
sur base annuelle).

"Au niveau des prix hors inflation, on constate une légère baisse dans différents segments après une forte augmentation durant les précédents mois. Là aussi il est sans doute trop tôt pour savoir s’il s’agit là d’une réelle inversion de la tendance ou d’un simple phénomène passager. En tenant compte de la forte inflation (6,5%), la baisse du prix moyen observée à Bruxelles est de -8,5%, soient - 46.000 euros en chiffres absolus. Même tendance baissière en Wallonie, avec - 4,4 %, soient -10.000 euros en chiffres absolus. En revanche, la Flandre affiche une certaine stabilité : + 0,3% en termes réels, soient + 1.000 € en chiffres absolus", précise Renaud Grégoire.

Quant au prix moyen des appartement dans notre pays, il se chiffre à 253.690 euros au premier trimestre, soit +1,1%
par rapport à la moyenne annuelle de 2021. Ce qui représente un coût supplémentaire de quelque +3.000 euros. En tenant compte d’un taux d'inflation de 6,5%, les prix ont baissé de -5,4%, soit -14.000 euros.

La Wallonie arrive en tête des augmentations de prix moyen d’un appartement (+5,2%), suivie par la Flandre (+0,8%) et Bruxelles (+0,3%). En Wallonie, il fallait en moyenne débourser au premier trimestre 193.752 euros, contre 260.125 euros en Flandre et 273.661 euros à Bruxelles. En tenant compte de l’inflation, le prix moyen d’un appartement a diminué dans les 3 régions : -6,2% à Bruxelles, -5,7% en Flandre et -1,3% en Wallonie.

Partager cet article