25.03.22
07:47

"Le 100% renouvelable est le seul horizon pertinent qui peut fonctionner"

Philippe Henry, Vice-Président du Gouvernement wallon et ministre wallon du Climat, était l'invité de Martin Buxant.

Ce jeudi, la commission parlementaire wallonne sur les inondations s'est réunie une dernière fois. Elle a adopté 170 recommandations qui devront être avalisées en séance plénière par le Parlement. Philippe Henry souligne le "travail utile et nécessaire" de cette commission parlementaire.

"Je trouve qu'ils ont fait un travail très, très utile, nécessaire aussi d'explication, de compréhension. Ils ont invité énormément d'experts qui ont travaillé pendant plusieurs mois. Et finalement, effectivement, il arrive à toute une série de recommandations pour le futur pour améliorer le fonctionnement au niveau à la fois de la gestion générale, de l'anticipation, mais aussi de toute la gestion de crise en tant que telle."

Après les inondations de juillet 2021, la gestion des barrages avait été vivement critiquée et le ministre wallon annonce du changement concernant leur monitoring.

"L'administration des infrastructures va anticiper différemment un certain nombre d'éléments. Il y aura aussi un contrôle externe qui va être mis en place avec un cadre légal parce que pour l'instant, il n'y avait pas de cadre légal spécifique. Donc, tout va être mis en place pour effectivement mieux encore, anticiper les choses. Mais ce qui est clair aussi, c'est qu'il y a surtout un phénomène extrême qui fait qu'on doit analyser aussi différemment les prévisions. On doit savoir que nous pouvons être soumis à des phénomènes extrêmes en Wallonie, qui n'avait jamais été vu par le passé. C'est mieux anticiper, mais c'est en tout cas prendre un facteur de risque supplémentaire. C'est prendre en compte le caractère extrême de ce qui peut arriver et que l'on n'a pas connu par le passé."

Le ministre wallon de l'Énergie a également abordé la hausse des prix de l'énergie. En plus des mesures sociales mises en place par la Région pour compléter les mesures fédérales, il explique le projet wallon de transition vers les énergies renouvelables.

"On travaille à la possibilité de s'affranchir finalement des énergies fossiles, à réduire notre consommation et passer sur des énergies renouvelables. Les deux volets majeurs sur lesquels on doit travailler parce que c'est la seule manière, dans le futur, de réduire durablement notre facture."

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans la vidéo ci-dessus.

 

 

Partager cet article